Rencontre Ecole 1% Artistique

Le 1% artistique est l’obligation de décoration des constructions publiques afin de soutenir la création et de sensibiliser à l’art de notre temps.

Nos membres se sont retrouvés au campus ARTEM dans le cadre de la présentation du 1% artistique d’ARTEM et de l’Institut Jean l’Amour. Une occasion également pour échanger sur les différents projets liant l’association et l’école tels que les ateliers ARTEM, STARTEM et ARTEM Insight.

Le Directeur des Mines, Michel Jauzein, nous a reçus afin de nous présenter le projet 1% artistique réalisé par les artistes Michel Blazy et Djamel Kokene.

L’oeuvre porte le nom de « La peau des choses ou l’aspirateur et le cosmos ». C’est un éco-système ayant pour but de faire le lien entre les hommes, les choses, les plantes et les animaux.

Elle sera composée de 6 volets différents, répartis sur tout le campus. L’idée étant de multiplier les points de rencontres sensibles sur le thème de l’environnement.

  1. « Chair de poule » : rapport entre l’homme, le corps, et les poules.
  2. « Les îles flottantes » : œuvre qui tourne autour de la mise en place d’un jardin.
  3. « Vanity market » : brocante, revente de produits de seconde main. Au niveau artistique, des vanités accrochées au mur avec un jeu d’interaction entre elles et les personnes.
  4. « Seconde Life » : atelier vélo de récupération au milieu des abeilles.
  5. « Les ronds d’or » : présence de plaques d’égouts dorés à la feuille d’or. Revêtement non permanent car il est autorisé de marcher dessus et donc de le désagréger.
  6. Le site internet : site fait par les artistes avec 3 objectifs.
    • Un support pour les associations, les activités autour de l’œuvre (location, réservations, etc)
    • Un lieu d’échanges type blog pour la communauté ARTEM.
    • Etre un miroir de l’œuvre de sa création à son futur.

Michel Blazy et Djamel Kokene seront présents le jeudi 15 octobre 2015 à l’Ecole des Mines afin de présenter leur œuvre à partir de la maquette du projet.

Cette présentation est ouverte à tous, tout le monde est donc le bienvenu.